Pour la 2e année, l’équipe des Dragons Nains participe au FIJ et on est tout excités à l’idée de découvrir ce qui nous attend dans les prochains mois.

Le Festival est ouvert au public du Vendredi 24 à partir de 12 h au Dimanche 26 février jusqu’à 19 h au Grand Palais des Festival à Cannes, rien que ça !

Mais tout d’abord le FIJ qu’est que c’est ?

Le FIJ c’est un espace de 30 000 m² dédié aux jeux de toutes sortes, il n’y a donc pas que des jeux de sociétés mais aussi des jeux vidéos, des jeux classiques, des wargames, des jeux grandeur nature. Il y en a pour les petits et pour les grands, chacun y trouvera son compte.

Et tout ça, gratuitement !

Vous pourrez donc découvrir les dernières nouveautés dans le domaine qui vous intéresse le plus. Rencontrer les auteurs, les illustrateurs, participer à des tournois, tester des jeux prototypes… en 3 jours, impossible de tout faire !

Un prix : l’As d’Or !

Le FIJ commence dès le jeudi soir avec la remise des As d’or, prix décernés par les acteurs du monde ludique depuis 1988 aux meilleurs jeux de sociétés de l’année.

Il existe 3 catégories :

L’As d’or « tout public »

Comme son nom l’indique, c’est un jeu accessible au plus grand nombre, les nominés sont :

  • Codenames : un jeu de Vlaada Chvátil, illustré par Tomáš Kucerovsky, édité et distribué par Iello.
    Trouvez les meilleures associations de mots afin d’en faire découvrir un maximum à vos coéquipiés
  • Kingdomino : un jeu de Bruno Cathala, illustré par Cyril Bouquet, édité par Blue Orange, distribué par Blackrock Games.
    Construisez votre royaume pour qu’il soit le plus rentable, mais attention à l’absence de couronnes !
  • Imagine : un jeu de Shintaro Ono, Shingo Fujita, Motoyuki Ohki, Hiromi Oikawa et Shotaro Nakashima ,Graphismes de Shintaro Ono et Laura Michaud, édité par Cocktail Games et Moonster Games Asia, distribué par Asmodee.
    Faites découvrir des mots ou expressions à l’aide de Pictogramme qui se superposent.
  • Unlock! : un jeu de Cyril Demaegd, Thomas Cauët et Alice Carroll, illustré par Arnaud Demaegd, Pierre Santamaria, Legruth et Florian de Gesincourt, édité par Space Cowboys, distribué par Asmodee.
    Basé sur le concept d’Escape Room, saurez-vous vous en sortir ?

À part le dernier que je n’ai pas testé, donc sur lequel je ne peux pas avoir d’avis, les autres 3 choix sont plutôt bons et passent bien avec avec un public large. Je pense que Codenames gagnera car il a fait l’unanimité durant toute cette année. Réponse jeudi soir !

L’As d’or « Enfant »

Jeux pour enfants donc…, les nominés sont :

  • Kikou le Coucou : Un jeu de Josep Maria Allué et Viktor Baulista i Roca, illustré par Gabriela Silveira, édité et distribué par Haba.
  • Animouv : Un jeu de Martin Nedergaard Andersen, illustré par Philip Giordano, édité et distribué par Djeco.
  • L’âge de pierre junior : Un jeu de Marco Teubner, illustré par Michael Menzel, édité par Filosofia, distribué par Asmodee;

N’ayant pas d’enfants, je ne me prononcerai donc pas sur ces jeux.

L’As d’or « expert »

Des jeux plus complexes pour les joueurs un peu plus experts que les jeux « grands publics », les nominés sont :

  • Conan : Un jeu de Fred Henry, illustré par Adrian Smith et Georges Clarenko, édité par Monolith, distribué par Novalis.
    Un jeu de stratégie avec un maître du mal qui empêche les courageux aventuriers de mener à bien leur aventure, un jeu original dans sa façon de gérer les troupes pour le joueur qui joue le « méchant ».
  • Star Realms : Un jeu de Robert Dougherty et Darwin Kastle, illustré par Vito Gesualdi, édité et disribué par Iello.
    Jeux de Deckbuilding, détruisez le camp adversaire en achetant les bonnes cartes pour créer les meilleurs combos.
  • Scythe : Un jeu de Jamey Stegmaier, illustré par Jakub Rozalski, édité par Matagot.
    Jeu de gestion et de prise de pouvoir des terrains voisins.

Quand on regarde la définition des jeux experts, je suis assez étonnée de voir apparaître Star Realms dans cette catégorie ! Parce que j’adore le jeux mais justement, je l’ai fait découvrir à des personnes de tous horizons et ils l’ont vite compris et assimilés, les règles du jeux tiennent sur un page A4 recto verso. Donc pour moi, c’est un OVNI dans cette liste.
Pour Scythe, je n’ai malheureusement pas eu l’occasion de l’essayer 🙁
Pour Conan, certes, c’est un jeu avec beaucoup de figurines, certes le mode de jeu du joueur « méchant » est original, mais je ne trouve pas le jeu extra non plus, il y a une nette différence de « pouvoirs » entre Conan et les autres personnages. C’est un jeu de « bourrinage » qui répond très bien à cette demande.

Donc concernant mon pronostic, je dirais Scythe bien que je ne l’ai pas testé, il correspond à mon sens plus aux critères de cette catégorie contrairement à Star Realms, et c’est un vrai jeu de grillages de neurones ce qui est moins le cas pour Conan. A voir jeudi soir encore une fois !