Dixit

  • 3 à 6 (jusqu'à 12 avec l'extension Odyssey) joueurs
  • Âge : à partir de 8 ans
  • Durée de la partie : 30 min
  • Auteur(s) : Jean-Louis Roubira
  • Illustrateur(s) : Marie Cardouat
  • Prix : 24,50 €
  • Éditeur : Libellud
  • Site officiel

Pour inciter à la découverte des jeux que l’on aime encore trop méconnus du grand public, nous avons eu envie de faire « 24 jours de jeu », calendrier de l’avent des jeux de société que l’on offrirait à Noël. Inaugurons ce premier jour avec Dixit, un des incontournables de toute bonne ludothèque qui se respecte.

Il est bien rare de trouver des jeux qui trouvent leur public dans à peu près toutes les catégories. Dixit fait figure d’exception sur le sujet : tout le monde adore. À vrai dire, j’ai trouvé qu’une seule personne qui n’accroche pas sur les dizaines avec lesquelles j’ai joué. Les règles sont simples, les cartes sont belles, les mécanismes très faciles d’appréhension. Depuis plusieurs années, Dixit est le premier jeu auquel on pense pour des parties rapides, tous publics, aussi bien dans un cadre familial (avec des enfants) qu’avec des copains.

Si si, c'est beau, on vous dit.

Si si, c’est beau, on vous dit.

Le jeu

Le contenu de la boîte est plutôt simple : des cartes superbement illustrées par Marie Cardouat, sans aucun texte, un compteur de points, des pions et des jetons pour voter.

Le contenu de la boîte

Le contenu de la boîte de base Dixit

dixit 3

Le principe du jeu

Chaque joueur dispose de 6 cartes dans sa main. À chaque tour de jeu, un conteur choisit une carte de sa main, et doit la définir avec les mots qu’il veut (titre d’un film, une chanson, un mot, une onomatopée, une citation… absolument tout ce qui lui passe par la tête), puis la pose devant lui face cachée. Les autres joueurs doivent trouver une carte qui se rapproche au mieux de la définition du conteur, pour la poser également devant eux face cachée. On mélange, on dispose le tout face visible au centre de la table, et chaque joueur doit voter pour ce qu’il pense être la carte du conteur. Les joueurs qui trouvent, gagnent des points et en font également gagner au conteur. Par contre, ceux qui se trompent, font gagner des points à la personne à qui appartenait la carte choisie. Et, petit challenge, si tout le monde trouve la carte du conteur, ce dernier ne gagne pas de points, car on estime alors que son énigme était trop simple.

Ainsi, on comprend que Dixit oblige le conteur à faire preuve de subtilité dans sa définition de la carte, sans aller trop loin dans le conceptuel, pour que ce soit quand même compréhensible d’un grand nombre de personnes.

Voici les règles en video, réalisé par VideoRègles :


Videoregle #127: Dixit par yahndrev

Pourquoi on l’offrirait à Noël ?

Dixit est un jeu absolument sublime et poétique, qui donne la part belle à la discussion et à l’échange entre les joueurs. Les interactions sont constantes et la place à l’imaginaire est bel et bien là. Jouable en à peine 30 minutes, les parties sont rapides et vraiment différentes suivant les personnes avec qui l’on joue, et surtout, le jeu est très facile à comprendre et donc accessible à tous les publics, de 8 à 88 ans. On y a même joué avec des personnes qui ne parlaient pratiquement pas français, c’est vous dire.

En complément, de nombreuses extensions existent (6 à l’heure où j’écris ceci), avec de nouvelles cartes, et une (Odyssey) qui permet de jouer jusqu’à 12 joueurs. Dixit a également raflé de nombreux prix, et parmi eux le très prestigieux Spiel Des Jahres.

Acheter Dixit sur Amazon

L'avis de la rédac'