Andor

  • 2 à 4 joueurs
  • À partir de 10 ans
  • 60 - 90 min
  • 45 €
  • Auteur(s) : Michael Menzel
  • Illustrateur(s) : Michael Menzel
  • Éditeur : Iello
  • Année de sortie : 2012
  • Site officiel

Chevaliers, nous avons besoin de vous ! Le royaume est en danger, de nombreuses manifestations maléfiques sont apparues dans tout le royaume, vous devez nous protéger de cette menace !

Le jeu

Andor est un jeu coopératif, c’est-à-dire que vous devez jouer ensemble contre le jeu et non les uns contre les autres.
Les quêtes sont évolutives, et petit à petit, on arrive à des scénarios de plus en plus compliqués où chaque coup est compté, jouer solo est donc exclu.
La mise en place du jeu n’est pas très compliquée et les parties sont relativement courtes (environ 1 h 30).

De plus, le jeu a reçu 2 prix en 2013 :  lauréat de l’As d’Or-Jeu de l’Année et de Kennerspiel des Jahres.

Plateau du jeu

Le plateau du jeu

  • 2 extensions : Andor : La légende de Gardétoile et Andor : Voyage dans le Nord

Le principe du jeu

Cartes personnages

Les cartes personnages

Vous incarnez un héros « nain », « guerrier », « archer » ou « mage ». Chacun aura une spécificité propre qui vous aidera à réaliser les missions demandées. Et pour mieux vous identifier à vos héros, ils ont leur version en homme et en femme, ce qui est assez rare pour être noté !
Le jeu est composé de quêtes, chacune des quêtes vous permet de vous familiariser avec les règles spécifiques du jeu. Le jeu se complexifie donc petit à petit et est donc prévu pour évoluer avec les joueurs.
Comme c’est un jeu de coopération, le but est de discuter entre joueurs afin de décider quels sont les déplacements et actions à effectuer pour gagner la partie. Un même héros ne pourrait pas réaliser tout seul toutes les actions dans le temps imparti par le jeu. En effet, il y a une notion de temps à ne pas négliger, les joueurs ont 7 heures soit 7 actions à réaliser dans un tour de jeu (et ça peut passer vite !). Une fois le tour de jeu fini, on replace les pions des joueurs sur la case levée du soleil, on tire une carte événement de façon aléatoire, qui aura une influence sur la suite (apparition de monstres par exemple), puis on avance les monstres dans un ordre pré-établi. Enfin, on avance le pion marqueur. Si celui-ci arrive sur une case avec un marqueur légende, on lit les cartes légendes qui donnent le rythme de l’aventure. Est-on dans les temps ? Si la dernière carte est retournée et que les héros n’ont pas rempli leur quête, la partie est perdue.

« Moi je vais explorer le brouillard pour y trouver des objets utiles ! » « OK, alors moi, je vais aller bourriner le Skral ! » « Et moi je fais quoi du coup ? » Eh ben, cours vers la rivière, on va t’envoyer les potions par la voie des airs… tu seras bien placé au prochain tour »  « Ah ben zut ! dans le brouillard, y avait un gros méchant… oups ! »

Les règles


Vidéorègle #325: Andor par yahndrev

Pourquoi on l’offrirait à Noël ?

Il existe d’autres jeux coopératifs plus complexes mais celui-ci est rapidement accessible, on se laisse porter par les cartes et les événements. C’est une bonne initiation à un jeu coopératif et en plus, les graphismes sont beaux ce qui ne gâche rien.