Apocalypse au zoo de carson city

  • 2 à 4 joueurs
  • 12 ans et +
  • 15 min
  • 12 €
  • Auteur(s) : Alexandre Droit Florent Toscano
  • Illustrateur(s) : Guillaume Griffon
  • Éditeur : Jeux Opla
  • Année de sortie : 2017
  • Site officiel

Survivants, votre mission, si vous l’acceptez, est de pénétrer dans le zoo et de libérer les animaux avant qu’ils ne mutent à leur tour. Il faudra vous débarrasser des mutants présents sur les lieux et des membres d’autres factions qui sont bien décidées à rafler la mise à votre place. Si vous veniez à être contaminés, nous nierons avoir eu connaissance de vos agissements et nous laisserons vos dépouilles errer sur place. Cet article ne disparaîtra pas dans les 5 secondes.

Apocalypse now…

Apocalypse au zoo de Carson city est un jeu de carte issu de l’univers de la bande dessinée : Apocalypse à Carson city de Guillaume GRIFFON. Dans cet univers post-apocalyptique, les militaires ont laissé s’échapper une substance qui fait muter a peu près tout ce qui vit.

Votre but ici sera de survivre et de récolter le plus de points. Pour cela vous incarnerez un groupe de 4 survivants qui devra délivrez les animaux, terrasser du mutant et se débarrasser de la concurrence.

La mise en place est des plus simples, il suffit de mélanger les 50 cartes et de les répartir, face visible, en 25 tas de 2 cartes qui forment un carré de 5*5. Si tu n’es pas doué, le beau visuel (que c’est moi qui l’ai fait) ci-dessous peut t’aider.

Chaque joueur choisit sa faction parmi les 4 disponibles et dispose les personnages devant lui. Puis à tour de rôle, les joueurs vont pouvoir soit envoyer un personnage dans le zoo soit en déplacer un déjà présent. Vous me suivez ? Alors go, go go !

Oh ! Un mutant … ?!

Lorsque un personnage est envoyé dans le zoo, on permute sa carte avec n’importe quelle carte du zoo. La carte récupérée, peu importe sa valeur est posé côté verso devant le joueur. Au moment où tu la retournes, tu te mets à trembler, tu sues à grosses gouttes, tu … En fait tu espères juste qu’au dos cette carte il n’y a pas le super, vilain, très gros mutant.

En effet, un mutant se cache derrière une seule carte de valeur 0, 1, 2 et 3. Si par chance (pour les autres bien sûr) tu tombes dessus, tu conserves la carte mais ton personnage mute à son tour et tu le perds dans le zoo. Tu retournes donc la carte de ton personnage qui devient un monstre à la merci des autres joueurs. En effet, la carte ne peut plus être déplacée, elle pourra être récupérée par n’importe qui comme les autres cartes du zoo. A ceci près qu’un personnage entrant dans le zoo ne pourra être directement posé dessus.

Toujours là ? Alors dis moi, es-tu prêt pour la suite des réjouissances ? Car une fois dans le zoo, tu vas pouvoir t’y déplacer et c’est là que le stratège qui est en toi doit prendre le dessus. Si si c’est important, tu vas voir…

Soit tu te déplaces sur une carte zoo et tu la récupères et tu vérifies au dos etc. Bref tu connais la musique : mutant pas cool = moins un perso.

Soit tu décides d’éliminer la concurrence et alors là, il te faut la plus grosse… valeur de carte ! J’entends par là que pour dégommer un adversaire et obtenir les points de son personnage, tu dois prendre sa carte avec un personnage de valeur égale ou supérieur.

Alone in the dark

Attention, tu ne peux pas te déplacer sur un trou ou en français : un emplacement vide. Il peut donc arrivé que des personnages ne puissent plus avancer. Au moins ils sont sûrs de survivre.

La partie se termine lorsque à son tour un joueur ne peux plus jouer (pas de personnage vivant ou tous bloqués). Chaque joueur compte alors les points des cartes gagnées au cours de la partie aussi bien « zoo » que « joueurs ». Il ajoute les points des cartes de ses personnages encore en vie qu’ils soient dans le zoo ou devant lui. Le joueur qui totalise le meilleur score gagne.

Une variante est proposée dans le jeu qui consiste à ignorer le mutant vilain, pas beau mais très franchement il n’y aura que les « froussards » pour accepter le jeu sous cette condition.

Notre avis

Apocalypse au zoo de Carson City est un jeu qui s’adresse au fan d’univers « zombie » mais pas que. Certes les illustrations se montreront sûrement dérangeante pour certains mais la dynamique du jeu réunira un large public amateur de petits de jeux de stratégie. C’est un grand oui pour ce jeu transportable partout, facile à expliquer et à l’univers décalé.

On adore

  • L’univers de « zomb…mutants ».
  • L’aspect tactique du jeu mélanger au côté aléatoire de l’apparition du mutant.
  • Les parties rapides
  • la rejouabilité

On déplore

  • Le choix d’un univers bien particulier qui ne le rend pas attractif au plus grand nombre.