Bourpif

  • 2 à 4 joueurs
  • 7 ans et +
  • 10 min
  • 15 €
  • Auteur(s) : Florent Wilmart
  • Illustrateur(s) : Tomek Larek
  • Éditeur : Paille Editions
  • Année de sortie : 2018
  • Site officiel

Oyé, oyé, valeureux et téméraires aventuriers en quête de renommée ! J’ai, pour vous, une information de la plus haute importance. Le donjon de BOURPIF est infesté d’ignobles créatures, un endroit parfait pour montrer que vous êtes le meilleur des guerriers. Alors, prenez votre équipement, pénétrez dans le donjon et prouvez votre valeur !

Soyez bien préparé

Le but du jeu est simple : remporter le plus de cartes monstres.

Pour ce faire, vous devez placer devant vous votre équipement matérialisé par 4 tuiles aux versos identiques. Positionnez les de telle façon qu’elles représentent une arme. C’est-à-dire une hache, un arc ou un grimoire. Je vous vois venir avec vos grosses bottes : non, le bouclier n’est pas une arme  ;-). Notez que, maintenant, il vous suffira de les faire pivoter sur elles-mêmes sans avoir à les déplacer pour faire apparaître n’importe quel équipement.

Une fois que chaque joueur a mis en place son équipement, mélangez le tas de cartes en pensant à y exclure, dans un premier temps, les cartes représentant des dragons. Les cartes sont recto verso; un côté représente un monstre (vert, bleu, violet ou rouge) tandis que l’autre représentera un parchemin sur lequel figure un chiffre et les 3 armes aux couleurs des monstres. Alors les plus attentifs me diraient : « Y’a un problème car les monstres sont de 4 couleurs et il n’y a que 3 armes ! » Je vous dirais alors : « Patience jeune Padawan … comprendre tu vas. »

Action, réaction…

Les cartes sont placées au centre de la table coté Parchemin. Chaque tour va consister à avancer dans le donjon pour tuer un maximum de monstres. Pour cela, retournez autant de cartes qu’indiqué sur le parchemin. Dès que le dernier monstre apparaît, préparez vous à attaquer ! Vous devez repérer sur la carte du tas qui fait face au monstre si un équipement est de la même couleur. 2 options :

  • Le monstre est de la même couleur qu’une arme : ça va chauffer mon capitaine ! Soyez alors le premier à reconstituer l’arme en question en faisant pivoter vos tuiles avec la dextérité du singe et la rapidité du guépard. Dès que c’est fait, venez écraser les monstres sous votre main et laissez la jusqu’à ce que tous les joueurs en aient fait de même.

Après avoir insulté celle qui a gardé ses bagues ou celui qui n’a pas coupé ses ongles, le premier à avoir tapé les monstres recevra la moitié des cartes face monstre sous sa main arrondi à l’entier supérieur. Le second recevra la moitié de ce qu’il reste et ainsi de suite… A la fin du partage, s’il reste des cartes, elles retournent au milieu pour le tour suivant. Si vous jouez à 2, pas de pitié, le premier rafle tout !

  • Le monstre n’est pas de la même couleur qu’un des équipements, vous devez vous protéger. Et c’est là que le bouclier entre en scène ! Cette fois, il vous faudra être le plus rapide.

En effet, le premier à reconstituer le bouclier et à poser sa main sur le tas de monstres sera récompensé par les autres joueurs pour sa protection. Il recevra donc 1 carte de la part de chaque joueur mais personne ne gagne les monstres en jeu, qui restent pour le prochain tour.

The end ?

La partie se termine lorsqu’il n’y a plus assez de cartes pour engager un nouveau tour. Le joueur qui a le plus de cartes, donc de points de renommée, gagne. La règle du jeu précise qu’en cas d’égalité, il faut se débrouiller…

Le moment venu, vous vous sentirez prêt à affronter le niveau 2. Pour cela, vous ajouterez les dragons au cartes « donjon » et les 4 tuiles représentant des « portes » seront disposées sur la table, accessibles à tous. Désormais, si la dernière carte monstre est un dragon, il vous faudra fuir ! Le plus observateur sera le seul à quitter le donjon en venant taper la porte de la couleur qui n’apparaît pas sur la carte parchemin.

Les malheureux qui n’auront pas fui à temps devront payer leur dû au donjon en remettant une de leurs cartes sur la pile monstres en cours.

Les parties, d’une durée d’environ 10 minutes, s’enchaîneront par orgueil ou vanité des aventuriers mais surtout par plaisir !

Notre Avis

BOURPIF est un petit jeu unique en son genre. Entre dextérité, rapidité et observation, sa très courte durée de jeu permet de le sortir en toute occasion. L’univers fantastique et les illustrations ne font qu’ajouter au plaisir de jouer. Il est à mettre entre toutes les mains dès 7 ans mais soyez un aventurier fair-play et laissez un peu d’avance aux enfants… ou pas  😉

On adore

  • Le concept du jeu qui fait appel à votre habileté à faire pivoter vos tuiles
  • La durée des parties
  • L’univers et les illustrations

On déplore

  • Le nombre de joueurs maximum de 4.