Mölkky original

Mölkky

  • 2 à 16 joueurs
  • 6 ans et +
  • Environ 10 min par joueur
  • environ 30 €
  • Année de sortie : 1996

C’est bientôt les vacances et vous vous demandez ce que vous allez prendre pour vous occuper au camping, sur la plage ou dans le jardin de mamie !
Eh bien, ne cherchez plus, le Mölkky est là !

Origine

Ce jeu nous vient de Finlande, il est constitué de quilles en bois de même dimension taillées en biseau portant un chiffre de 1 à 12 + un bâton de lancer entièrement cylindrique.
Il se rapproche de la pétanque dans la pratique puisque le but est de lancer le bâton cylindrique sur les quilles, mais la ressemblance s’arrête là puisque ce jeu de plein air est plus complexe et se joue sur tous types de terrains (avez-vous déjà essayé de jouer à la pétanque dans l’herbe ? Avec le Mölkky, on peut !)

Si vous souhaitez briller en société, vous pourrez dire que le Mölkky ne se prononce pas « Molki » mais « Meulku ». Eh oui 😀

Molkky-bois

But du jeu

Le but du jeu est d’arriver à un score de 50 points. « Facile ! » me direz-vous… Eh bien, non ! Pas si évident que ça : il vous faudra de l’habilité pour arriver exactement à ce score, car c’est là toute la complexité, arriver exactement à 50 points !

Comment gagne-t-on des points ?

Si lors de votre lancer, vous faites tomber plusieurs quilles : vous obtenez le nombre de points équivalent au nombre de quilles tombées complètement à terre. Si une quille est en équilibre sur une autre, elle n’est pas considérée comme tombée.

Si lors de votre lancer, vous ne faites tomber qu’une seule quille : Ah ! Ah ! petit malin ! votre habileté vous permet de marquer le nombre de point noté sur la quille ! Eh oui, il est donc préférable de viser précisément une quille plutôt que d’en faire tomber le maximum !

Mais comment peut-on ne faire tomber qu’une quille ? Sur la photo de la boite, les quilles sont collées les unes aux autres !

Au début, en effet, vous devez mettre les quilles dans un ordre bien précis en les collant les une aux autres et vous lancez le bâton à environ 4 mètres. Donc les premiers joueurs n’auront pas d’autres solutions que de viser le « tas » de quilles. La particularité c’est que les quilles devront être relevées exactement là où elles sont tombées ! et certaines personnes, si si, y a des bourrins ^^, envoient les quilles très loin … surtout si ces dernières permettent aux adversaires de gagner ! oh, les vicieux ! Plus la quille est loin et plus il est difficile d’être précis dans son lancer.

Qu’est-ce qui se passe si j’ai dépassé les 50 points ? 

Vous retombez à 25 points tout simplement (en fait, vous l’avez fait exprès pour laisser le temps à ceux qui sont moins doués que vous de vous rejoindre, vous êtes trop bons avec eux 😉).
Il est donc parfois préférable de marquer des points petit à petit plutôt que de vouloir absolument une quille en particulier.

Et qu’est-ce qui se passe si je ne touche aucune quille ?

Quoi ? je croyais que vous étiez un champion ? Bon, si cela n’arrive qu’une ou deux fois, ce n’est pas grave, vous ne marquez pas de points à ce tour-ci … par contre, si cela arrive une 3e fois, vous êtes éliminé de la partie ! (certains trop charitables, accepteront peut-être de vous faire recommencer à zéro, mais nous c’était plutôt celui qui allait relever la quille tout au fond là-bas, vous savez, celle à 12 points que le perfide bourrin de service à mis à 15 mètres !)

On peut vraiment jouer de partout ?

Dehors, je dirais oui. Selon le terrain, la difficulté augmente. Si vous jouez sur un terrain « style pétanque », vous avez une petite chance que le bâton de lancer puisse « rouler » ce qui ne sera pas le cas dans l’herbe et encore moins dans le sable. Par contre, si vous voulez vraiment une quille en particulier, je vous invite à plutôt essayer de la toucher directement avant qu’elle ne touche le sol, car le bâton de lancer fait quasiment systématiquement des figures acrobatiques de son cru et, bien sûr, incontrôlables qui vont feront rager  (vous connaissez  Matrix ? et bien, il fait pareil ^^).

Molkky-terrain-petanque

Et si je veux jouer à l’intérieur ? 

Vous avez des voisins ? du parquet ? du carrelage ? oui ? Il est préférable d’éviter alors ^^
Par contre, si vous êtes bricoleur, vous pouvez fabriquer le Mölkkymouss à partir de « frites » de piscine et vous pourrez ainsi continuer à vous faire plaisir sans dommage 😉

Molkkymouss

Et si je deviens fan et que je ne peux plus m’en passer ?

Il existe une fédération nationale de Mölkky où vous pourrez y trouver le club le plus proche de chez vous.

 

Crédits photos :
Ting Chen, Lauri Rantala, Rafael Lopez