La Chasse aux Monstres

  • 1 à 6 joueurs
  • Âge : 3 ans et +
  • Durée de la partie : 10 minutes
  • Auteur(s) : Antoine Bauza
  • Illustrateur(s) : Le mille-pattes et Anouk Lacasse (1re édition), Maciej Szymanowicz (2e édition), Nikao (3e édition qui vient de sortir)
  • Année de sortie : 2009
  • Prix : 18 €
  • Éditeur : Scorpion Masqué
  • Site officiel

Il est un âge où les enfants ont peur du noir, des monstres, cachés n’importe où dans la chambre et qui perturbent leur doux sommeil. Afin de les aider à exorciser leurs peurs, à dédramatiser afin d’ouvrir plus tard le dialogue, voici une arme secrète très efficace (testée à l’époque et encore maintenant avec mon fils) : le jeu de la Chasse aux Monstres. Ce jeu risque fort de faire bientôt partie du rituel du coucher de vos petits !

Mais comment les chasse-t-on ?

Là, tapis dans le noir, sous le lit, les monstres attendent que les enfants soient endormis pour sortir autour du lit… Heureusement, chaque monstre a peur d’un jouet et d’un seul. Pour pouvoir le chasser, il suffit de le retrouver parmi les jouets éparpillés dans la chambre (une chambre en désordre ? comment ça ?). Une fois le jouet en question trouvé, l’enfant pourra chasser le monstre en criant fort (ou en hurlant… dans l’excitation, cela arrive) : « Au placard, les monstres ! ». Par contre, si le jouet n’est pas le bon, un autre monstre sortira de dessous le lit. Les enfants gagnent s’ils chassent tous les monstres dans le placard, le jeu gagne si les monstres encerclent le lit.

La chasse aux monstres est un jeu coopératif (ou pas en fonction des envies et des adaptations) et de mémoire où tout le monde a pour but de chasser dans le placard les Monstres sortis de dessous le lit. Il est composé de 20 cartes Monstres, joliment illustrées, 10 tuiles jouet à mémoriser (plus 2 tuiles pour le mode Expert avec les plus aguerris des chasseurs), 3 tuiles de progression des monstres et une boîte placard, intégrée dans la boîte du jeu.

Materiel_Chasse_Aux_Monstres_2meEdition

Le matériel de jeu

Petit précis du parfait chasseur de monstres

  • C’est celui qui a le moins peur des monstres qui commencera la chasse.
  • Chacun son tour, chaque joueur tentera d’effrayer le monstre sorti avec le jouet indiqué sur la carte du monstre.
  • Parmi les tuiles Jouet retournées face cachée autour du lit, tu choisiras celui qui est adapté.
  • A chaque victoire, tu lanceras ton cri de guerre « Au placard, les monstres! »
  • Si tu te trompes, une tuile de progression des monstres sera retournée. Si un monstre est visible, un nouveau monstre sortira de dessous le lit. Sois vigilant !

Des modes de chasse adaptés

Pour les plus jeunes, il existe un mode où l’on ne tient pas compte des tuiles de progression et il n’y a qu’un monstre de sorti à la fois. Il n’est donc pas possible de perdre. Il est aussi possible d’adapter le nombre de monstres au commencement de la partie (10, 15 ou 20 cartes Monstres) en fonction de la durée de jeu voulue ou de l’âge des joueurs.

Pour les plus aguerris des chasseurs, on peut ajouter les tuiles spéciales : le monstre caché sous une couverture, qui fait sortir directement un monstre supplémentaire autour du lit et la chaussette, qui met un peu plus de bazar dans la chambre et doit être intervertie face cachée avec une autre tuile. Deux autres modes de jeu sont possibles avec des monstres à éliminer tous en même temps (effort de mémorisation des tuiles plus important) ou des monstres qui sortent plus rapidement si on ne joue qu’avec 2 tuiles de progression des monstres au lieu de 3.

Au placard, le Monstre !

Au placard, le Monstre !

Notre avis

Un des jeux coopératifs qui fait un carton à la maison. Mon fils adore hurler « Au placard, les monstres ! ». Les règles ont vite été assimilées et surtout, les différentes variantes possibles rendent le jeu moins lassant qu’un classique du genre comme le Verger.

On adore

  • Les règles simples et surtout adaptables en fonction de l’âge et des envies
  • Le format de la boîte, aisément transportable
  • Le thème, bien évidemment, qui fonctionne parfaitement
  • Les illustrations de chacune des éditions

On déplore

  • La rejouabilité au-delà de 6-7 ans mais il aura fait son office avant cet âge

La vidéo d’explications du jeu chez Yahndrev.

L'avis de la rédac'