Master Islands

  • 2-4 joueurs
  • Âge : 8 ans et +
  • Durée de la partie : 10 min env.
  • Auteur(s) : Julien Sentis
  • Illustrateur(s) : Boris Moncel
  • Année de sortie : 2015
  • Prix : 10 €
  • Éditeur : Sofa games, distribué par Atalia

Un petit jeu sympa et rapide de placement de carte. Pour gagner il suffit de savoir compter jusqu’à 10 ! Facile me direz-vous ? Eh bien, pas tant que ça …

Au commencement…

J’ai essayé ce jeu lors des Rencontres ludiques lyonnaises, j’en avais d’ailleurs rapidement parlé dans l’article qui y était consacré. Et il se trouve que la campagne de crowfunding pour ce jeu débutait, alors je me suis dis : « allez on teste, aidons un éditeur à sortir un petit jeu ! » Et voilà, 7 mois après, je reçois mon petit jeu et je suis toute contente !
Bon, vous allez me dire, c’est bien beau tout ça, mais, c’est quoi ce jeu ?

master-islands-7

But du jeu

Il s’agit d’obtenir 8 cartes pour gagner. Pour cela, vous devez aligner horizontalement, verticalement ou en diagonale les cartes pour que celles-ci aient une valeur de 10.
Ça peut paraitre facile, mais ça ne l’est pas tant que ça :arriver à placer ses cartes sans que les autres joueurs vous les piquent… eh oui, car on ne construit pas sa petite map dans son coin, tout le monde participe à la découverte de toutes ces nouvelles îles, du coup, si vous avez malencontreusement laissé une petite île fort intéressante sur la table, les autres joueurs peuvent en profiter !

master-islands-1

Mécanisme

Phase 1 : L’exploration !

Chacun à votre tour, vous avez 2 actions obligatoires à faire dans l’ordre de votre choix :

  • Déplacer votre bateau sur une carte adjacente,
  • Poser une carte adjacente horizontalement ou verticalement au bateau que vous avez (ou allez) déplacer.

N’oubliez pas que ces actions se font dans l’ordre que vous le souhaitez… quand on joue à 4 joueurs, on se marche vite dessus.

Petite particularité : si vous posez une carte de la même couleur que la carte où se trouve votre bateau, vous pouvez rejouer ! Et c’est là où l’on peut faire des super combos et récupérer « facilement » des cartes victorieuses. Quand vous rejouez, vous recommencez les étapes : déplacement de bateau et pose d’une carte.

master-islands-10

Phase 2 : la conquête !

Eh bien, justement, comment fait-on pour récupérer ses fameuses cartes ?

Pour les récupérer, il faut 3 conditions :

  • Que leur valeur soit exactement de 10
  • Qu’elles soient situées sur une même ligne horizontale, verticale ou diagonale (ne pas oublier cette dernière)
  • Qu’il n’y ait aucun bateau dessus

Vous n’avez pas besoin que vos cartes soient côte à côte, cela crée parfois des trous dans la cartographie des îles.
Vous ne pouvez conquérir (et donc récupérer des cartes) qu’une seule fois par tour de jeu.

La conquête, ça fait des trous, et ça crée des îles !

La conquête, ça fait des trous, et ça crée des îles !

Il y a des valeurs de 1 à 5 sur les cartes, donc forcément si vous posez deux « 5 » , vous avez des fortes chances de récupérer des cartes mais pour arriver jusqu’à 8 cartes, il vous faudra 4 tours, alors que si vous prenez des valeurs plus petites, vous allez récupérer plus de cartes d’un coup, par exemple : 2 cartes de 3 +1 carte de 2 + 2 cartes de 1 ça fait 5 cartes au total… (et hop, la moitié du taf qui est fait 😉)

master-islands-11

Phase 3 : Ravitaillement

On refait tout simplement sa main jusqu’à 3 cartes.

master-islands-8

Petites variantes

Il existe 2 autres modes de jeu :

  • Mode coopératif ou en équipe de 2 contre 2
  • Mode corsaire : du 1 contre 2 ou 3

Notre avis

C’est un petit jeu rapide qui n’est pas compliqué à expliquer et qui est accessible à tous (il suffit de savoir compter jusqu’à 10).
Il demande quand même un peu (beaucoup) de réflexion pour arriver à marquer des points.

On adore

  • La simplicité du jeu
  • La rapidité des parties
  • Son format, il est facilement transportable (attention toutefois à avoir une table assez grande pour aligner les cartes)
  • Ses illustrations et son graphisme général

On déplore

  • Pour y avoir joué à 2, 3 et 4 joueurs, je trouve que le jeu à 4 joueurs s’étouffe un peu. Peut-être qu’avec la variante coop’… 😉

L'avis de la rédac'