Ninjaaa'tack

  • 4 à 8 joueurs
  • 7 ans et +
  • 15 minutes
  • 15 €
  • Auteur(s) : Gaël Brennenraedts
  • Illustrateur(s) : Olivier Fagnère
  • Éditeur : AZAO
  • Année de sortie : 2018
  • Site officiel

Tu penses avoir l’âme d’un ninja, être le maître du clin d’œil imperceptible ou encore le roi du jeu de mot ?
Tu penses pouvoir déceler les attaques ennemies avant qu’elles n’arrivent et contre-attaquer à temps ?

Alors Ninjaaa’tack est un jeu fait pour toi ! Forme ton binôme et affronte les autres sur le terrain délirant de ce jeu d’ambiance familial.

Ninjaaa…

Le but du jeu est, pour votre équipe, de réunir 3 jetons « clan » de couleurs différentes. Ces jetons représentent des minis shurikens aux couleurs des 8 clans présents dans le jeu. Alors, je vous le dis, dès qu’on en a un en main, on a envie de le lancer. C’est mécanique,  je vous le jure et foi de ninja, le jeu prévoit de pouvoir tester votre adresse sur ce point mais nous verrons cela un peu plus tard. Pour gagner vos jetons, vous et votre binôme devrez réunir, à vous 2, les 4 cartes identiques qui composent un clan d’une même couleur.

Mais alors comment ça fonctionne ?

  1. Tu cherches des nains… euh non, des copains. De préférence, un nombre pair mais ce n’est pas obligatoire. Oui, oui, le jeu le prévoit aussi mais sois patient, le plus drôle est à venir !
  2. Vous vous installez à une table en mettant les équipiers face à face.
  3. Tu prends autant de familles de cartes que de joueurs. En clair, si vous jouez à 4, tu prends 4 familles de ninjas de 4 cartes chacune donc tu prends… le suspens est insoutenable… 16 cartes !
  4. Tu places le « gong » au milieu de la table à portée de toutes les mains. Oui toutes… on ne triche pas !
  5. On laisse les jetons « clan » dans la boite sinon, au bout de 10 secondes d’explication de règles, tu as perdu tous les joueurs qui se sont lancés dans une compétition de lancer de shuriken.

Maintenant, tu mélanges les cartes et tu en distribues 4 à chaque joueur, qui peut alors en prendre connaissance.

Alerte générale !

Le déroulement d’un tour est simple. Tous les joueurs prennent une carte dont la couleur ne leur revient pas ou simplement, de façon stratégique, ne leur est pas favorable et la mettent devant eux face cachée.
Au « top », chacun d’entre eux va passer sa carte à son voisin de gauche. Et là est le cœur du jeu : ta capacité à te faire comprendre de ton partenaire sans te faire comprendre des autres. En effet, tu as, à ce moment, quelques minutes pour exercer ton art en sachant que tout type de communication est permis. Ainsi, lors d’une partie j’ai eu : Je boirais bien un petit jaune ce soir ou encore il m’en « faux » 2 (une famille de nain possède une faux ! )…

Les tours s’enchaînent dans une véritable cacophonie, jusqu’au moment où un joueur pense que son équipe a réuni une famille. Il tape alors sur le gong en criant « Ninjaaa »… Les joueurs révèlent leurs cartes :

  • L’équipe qui a frappé le gong a bien réuni une famille alors elle gagne le jeton « clan » correspondant. Si par le plus grand des hasards (car si c’est voulu, tu es le dieu du shuriken) tu réunis 2 familles, ton équipe gagne 2 jetons.
  • Si non, elle perd un de ses jetons déjà acquis.

Mais ce n’est pas tout. Si tu as la capacité « œil de faucon » ou « très futé » et que tu devines les intentions malveillantes de tes adversaires, tu tapes sur le gong en criant : « Attaque ! »

  • Soit tu as raison et tes ennemis avaient une famille, tu gagnes alors le jeton à leur place.
  • Soit tu as été ambitieux ou mal avisé et tu fais perdre un jeton à ton équipe.

Tu devras donc agir avec la sagesse de la tortue et la rapidité du lièvre.

Shuriken !

Pour gagner, il te faudra 3 jetons de couleurs différentes. Et comme au cours du jeu, tu feras de ton mieux pour gagner, il est possible que tu reçoives plusieurs fois la même couleur. Zen, tu peux les échanger… Enfin essayer !
1 fois par tour, tu choisiras un jeton que tu veux échanger et tu tenteras de l’envoyer dans la boite préalablement mise au centre de la table et à 3 bons mètres de toi. Oui, recule encore un peu…

  • Si tu réussis le lancer parfait, tu peux échanger ton jeton avec celui de ton choix… Chez tes adversaires !
  • Sinon, tu as failli, tu perds ce jeton.

Un système de pénalité est prévu pour les équipes trop magna du « gong », ainsi qu’une variante si le nombre de joueurs est impaire.

Notre avis

Ninjaaa’tack est un jeu d’ambiance comme on les aime, pour des apéros en famille ou entre amis. Simple et efficace, il permet à coup sûr de détendre l’atmosphère. Les différentes tactiques qui seront élaborées pour communiquer entre les joueurs resteront gravées dans vos soirées et ces nains troublions vous feront définitivement perdre la tête.

On adore

  • La mécanique simple et efficace.
  • Le choix d’une communication libre entre les joueurs occasionnant un grand n’importe quoi comme on les aime.
  • L’univers coloré et des nains ninjas bien pensés pour orienter les échanges.
  • La jouabilité jusqu’à 8.

On déplore

  • L’absence de parité dans les familles, 5 ont un personnage masculin contre 3 féminins.
  • L’absence d’un vrai « gong » qu’on aurait fini par détester.
  • Une boite vraiment trop petite pour le lancé de shuriken (non ça, c’est de la mauvaise foi ! ).