Sherlock Holmes - Détective Conseil

  • 1 à 8 joueurs
  • Âge : 12 ans et +
  • Durée de la partie : 60 à 120 min
  • Auteur(s) : Gary Grady, Suzanne Goldberg et Raymond Edwards
  • Illustrateur(s) : Neriac et Arnaud Demaegd
  • Année de sortie : 2011
  • Prix : 40 €
  • Éditeur : Ystari
  • Site officiel

La malédiction de la momie, les meurtres de la Tamise, les mystères de Londres, les tableaux volés…Dix affaires étranges soumises à l’esprit du plus illustre des détectives : Sherlock Holmes ! Armé du Times, d’un plan de Londres, d’un annuaire et surtout de votre logique, parcourez les rues de Londres en tentant de résoudre les crimes les plus odieux.

Inutile de présenter Sherlock Holmes, célèbre détective imaginé par le grand Sir Arthur Conan Doyle, et mis en scène et repris dans de multiples films, séries, jeux vidéos, jeux de société… Il est réputé pour avoir une mémoire et un sens de la déduction hors du commun, et c’est justement sa trace que vous aurez pour mission de suivre dans ce jeu éponyme.

sherlock-holmes-detective-conseil-jeu-11

Le but du jeu

Le but est plutôt simple et évident : résoudre en coopération une enquête en suivant des indices. Là où est la difficulté, c’est qu’il faudra réussir à la résoudre en faisant mieux que Sherlock, c’est-à-dire en suivant moins de pistes que lui ! Et autant vous dire que ce n’est pas une mince affaire !

Les enquêtes de Sherlock Holmes

Au nombre de 10 dans le jeu de base, les enquêtes sont classées, de la première à la dixième et à réaliser dans l’ordre, car il s’agit d’un ordre chronologique. On démarre en 1888, pour finir en 1891. Il faut veiller à respecter l’ordre puisque certains indices récoltés précédemment peuvent servir dans les enquêtes suivantes. Il faudra donc être attentif à tout ce que vous récoltez…

sherlock-holmes-detective-conseil-jeu-4

Les 10 livrets d’enquête

Du matériel waouh !

Sherlock Holmes est certes brillant, mais certains éléments ne viennent pas que de son cerveau. Il faudra qu’il s’aide de l’annuaire de Londres, parfois d’une carte ou des journaux du jour pour pouvoir avancer dans son enquête. Heureusement, tout est fourni !

La carte de Londres

L’annuaire indispensable

… Et les journaux !

Les tours de jeu

Les tours de jeu de Sherlock Holmes sont assez simples : chacun à son tour décide de suivre une piste. Il peut donc continuer en s’accordant avec les autres joueurs pour aller quelque part, ou prendre sa décision pour lui-même. C’est donc un jeu coopératif où l’on peut décider de n’en faire qu’à sa tête :p

sherlock-holmes-detective-conseil-jeu-6

La fin du jeu

Quand vous pensez avoir réuni tous les éléments pour résoudre l’enquête (le mobile, l’arme…), vous pouvez décider d’arrêter le jeu. Il existe deux fins possible :

  • Soit chaque joueur émet son hypothèse personnelle et prend des points individuellement
  • Soit tous les joueurs émettent une hypothèse commune et les points sont comptés pour le groupe.

Le comptage des points se fait en fonction du nombre de pistes suivies comparées au nombre de pistes suivies par Sherlock, définies par le jeu. Il est donc possible de finir le jeu en négatif ! (Comme on l’a fait à notre première partie, hum.)

sherlock-holmes-detective-conseil-jeu-2

Vers des jeux périssables ?

À l’instar d’un TIME Stories ou d’un Pandemic Legacy, le jeu est périssable, c’est-à-dire qu’il ne permet d’être rejoué (une fois qu’on a fait un scénario, difficile d’y revenir… Parfois on aimerait avoir des switchs pour activer / désactiver certains slots de mémoire ^^). Est-ce que ça vaut le coup / coût ? À mon sens, la réponse est pratiquement toujours oui, car le jeu vend avant tout une expérience, comme on pourrait l’avoir d’un film ou d’un livre.

Mais évidemment, les créateurs du jeu ont tout prévu, et de nouveaux scénarios sont disponibles, à 5 € l’unité, ce qui nous semble tout à fait correct en terme de rapport qualité / prix.

Notre avis

Le premier scénario est un scénario de rodage. On s’est fait surprendre à avoir besoin de beaucoup plus de pistes que Sherlock, pensant qu’on avait loupé des trucs, alors qu’on avait déjà le principal depuis pas mal de temps. Il faudra donc s’avoir s’arrêter. Le jeu est très immersif, on se pose des questions, on émet des hypothèses, bref,on se prend au jeu avec plaisir, qu’on soit joueur averti ou simple amateur d’enquêtes policières. Le travail d’édition est parfait, le matériel du jeu de grande qualité avec plusieurs livrets et journaux, tous plus soignés les uns que les autres.

On adore

  • Le travail d’édition parfait, l’enchaînement des éléments
  • Le papier des journaux et leur rédaction <3
  • Les livrets et leur graphisme
  • … bref, le game design est superbe

On déplore

  • Le sentiment de ne pas savoir quand s’arrêter et d’avoir envie de tout explorer (ça pourrait presque être positif, ça ^^)

L'avis de la rédac'