SOL

  • 2 à 8 joueurs
  • Âge : à partir de 10 ans
  • Durée de la partie : 45 minutes
  • Auteur(s) : Pierre Buty
  • Illustrateur(s) : Naïade
  • Année de sortie : 2016
  • Prix : 33 €
  • Éditeur : Catch Up Games
  • Site officiel

N’avez-vous jamais rêvé de partir en exploration sur les traces des conquistadors ou des pirates intrépides pour découvrir les trésors des Incas ? Avec SOL votre rêve deviendra réalité ! Et si vous n’en rêviez pas, c’est sympa quand même hein, partez pas… 😉

SOL-jeu-de-societe-12

But du jeu

Rassembler assez d’indices pour découvrir où se cache l’idole du Dieu Soleil et la trouver avant l’autre équipe.

SOL est un jeu en équipe, vous pouvez contrôler jusqu’à 4 personnages par clan pour parcourir l’île en tout sens à la recherche d’indice conduisant au bon temple.

Mais attention, l’équipe adverse est aussi à l’affût et ne vous fera pas de cadeaux…

SOL-jeu-de-societe-1

Déroulement d’une partie

Mise en place

Choix des personnages

En fonction du nombre de joueurs, vous allez choisir entre 3 à 4 personnages qui vont constituer votre équipe de départ. Vous devez déjà choisir si vous voulez être :

  • des aventuriers (équipe bleue) : L’expédition est dirigée par Mendoza avec Yao (natif très bon combattant dans la forêt), Leonardo (l’artificier), La Goupille (vive et furtive, mieux vaut ne pas la croiser), Chipa (Native et Prêtresse), Zia (jeune mais pleine de savoir), Cuzco (l’oiseau mascotte).
  • ou des conquistadors (équipe orange) : sous la direction du gouverneur CORTES avec Cabeza (le scientifique), Aguilar (l’explorateur agueri), La Roca (la bourrin de service), Marinché (la natif qui trahit les secrets de son peuple), Dona Bella (l’exploratrice à cheval), El Mariachi (la fine gachette).

Chaque personnage a des caractéristiques propres de déplacement (trace de pas vert), de force (épée rouge) et de découverte (pelle violette). En mode initiation, on ne joue pas avec leurs caractéristiques spéciales, toutefois le jeu est bien plus intéressant avec. C’est comme cela que Cuzco peut voler d’une case à une autre sans se soucier des niveaux, Cortes est dur à battre car chaque épée supplémentaire rajoute 2 en force, etc.

Comme le jeu se joue aussi à 2 joueurs, chacun prend 3 personnages (et son pion correspondant) et jouera avec chacun à tour de rôle toujours dans le même ordre. Du coup, ça rend les parties à 2 aussi intéressantes que les parties à 8 puisque la capacité d’exploration est la même quelles que soient les parties et la probabilité de rencontrer l’équipe adverse est quasiment identique.

Ce qui varie en fonction du nombre de joueurs, c’est vraiment la communication qu’il y a entre les participants… Se mettre d’accord avec soi-même n’est pas la même chose que se mettre d’accord avec 3 autres coéquipiers… surtout que l’équipe adverse a ses oreilles qui traînent 😉

Installation du plateau de jeu

Pour la première partie vous devrez coller les différentes parties de l’île entre elle : le jeu est en 3 dimensions, ça le rend plus immersif. Et oui, vous allez réellement devoir grimper sur cette colline… ou malheureusement vous allez devoir faire le tour parce que vos talents de grimpeurs ne sont pas aussi développés que ça 😉

SOL-jeu-de-societe-2

Petite partie de la carte. En bas à gauche, l’emplacement possible du pion bateau, au milieu le ponton où les aventuriers accostent mais aussi là où ils vont s’évader 😉 Le relief et les différentes couleurs de l’île permettent facilement de se repérer dans ce jeu en 3 dimensions.

Une fois les morceaux de l’île assemblés, vous devez positionner au hasard les différents temples (ceux-ci ont 3 caractéristiques différentes, ils sont :

  • soit ronds ou carrés
  • soit verts ou jaunes
  • soit ils ont 1 ou 4 escaliers

Ces caractéristiques sont importantes car c’est ce qui va déterminer dans quel temple se trouve l’idole du Dieu Soleil.

Puis, on place aléatoirement les jetons fouilles, 1 jeton par case que se soit du sable (blanc), de la forêt (vert), de la pré-montagne (orange) ou de la montagne (gris).
Il y a 2 jetons indices et 1 jeton drapeau dans chacune des couleurs, les autres jetons sont des pas (sert à avancer d’une case supplémentaire) ou des épées (rajoute un à la force de combat).

Chaque équipe va pouvoir placer son jeton bateau sur un des emplacements dédiés et 2 jetons « drapeaux » de part et d’autre de son bateau sur les pontons prévus à cet effet. Le placement du bateau est important car c’est de là que les personnages vont partir en exploration.

On installe également le plateau carte au trésor où on placera les jetons fouille correspondant aux indices, le médaillon et l’Idole du Dieu Soleil. A côté on fera une pioche avec les cartes indices et on en distribuera 2 à chaque équipe.

SOL-jeu-de-societe-3

Tour de jeu

Chaque joueur va utiliser tous ses personnages et toujours dans le même ordre avant que son adversaire fasse de même.

Chaque personnage a ses caractéristiques propres (noté sur sa fiche) que se soit au niveau des déplacements, du combat ou de la fouille.

Déplacement

Le plateau étant en relief, si vous montez une montagne ça vous coûtera plus de « pas » que si vous restez sur le même niveau du paysage. Par conséquent, il faut parfois faire le tour parce que votre personnage n’a tout simplement pas la faculté d’aller tout droit. Une astuce est de « tirer un allié à soi », un des personnages présents sur une case adjacente peut pour un « pas » tiré un de ses alliés à soi, quelque soit le niveau où les deux personnages se trouvent.

On peut également se déplacer via les chaloupes, cela vous coûtera 2 « pas » de faire le tour par la mer, mais parfois cela peut vous permettre d’accéder rapidement à une zone intéressante sans passer par une nuée d’ennemi qui vous attend au centre de l’île.

SOL-jeu-de-societe-7

Combattre

Et oui, ce ne sont pas des aventuriers de contes de fées, ils sont là pour le trésor et sont prêts à en découdre contre toute personne qui se mettrait en travers de leur chemin !

Pour combattre, il suffit d’aller sur une case où un adversaire se trouve. On va additionner la valeur des épées de chaque personnage, les éventuels jetons « épée » et pour rajouter un peu de suspense, on va lancer un dé qui a de 0 à 4 épées. Donc tout est possible dans les combats.

Si vous êtes l’heureux vainqueur du combat acharné, vous avez la possibilité de repousser le vaincu vers une case adjacente quelque soit son niveau d’altitude et de prendre la médaille du Dieu soleil à l’équipe adverse.

Le personnage blessé a son pion retourné, jusqu’à la fin de son prochain tour, il ne pourra pas utiliser son pouvoir spécial, ni combattre, ni se trouver sur la même case d’un personnage valide.

SOL-jeu-de-societe-8

Fouiller

Sur chaque case du plateau se trouve des jetons fouilles. Ceux-ci ont plusieurs utilités :

  • pas (vert) : à garder cacher dans son inventaire, il permettra à l’aventurier de faire un déplacement supplémentaire
  • épée (rouge) à garder dans son inventaire, cela rajoutera 1 en force lors d’un prochain affrontement
  • drapeau (bleu) : à jouer tout de suite, l’équipe place un drapeau supplémentaire sur l’un des pontons adjacent à ceux qu’elle possède déjà (cela permettra de sortir plus rapidement de l’île à la fin de la partie)
  • indice (brun) : à jouer immédiatement, le premier à trouver ce type de jeton, doit prendre l’amulette du dieu soleil, les jetons suivants serviront à déterminer où se trouve la statuette.

Comment déterminer où se trouve la statuette tant recherchée ?

Hormis la première fois, à chaque fois que vous trouvez un jeton indice en fouillant, vous devez choisir un indice qui indiquera où se trouve l’Idole du Dieu Soleil. Pour ceci, vous avez le choix entre :

  • Prendre la 1ere carte indice visible et la mettre face visible dessous la caractéristique correspondante (forme, couleur, nombre d’escaliers)
  • Jouer une carte de votre main face cachée dans la pile correspondante (si vous possédez le médaillon du Dieu Soleil, vous piochez une nouvelle carte avant de faire votre choix)

Quand tous les (8) jetons indices ont été trouvés, on révèle les cartes qui ont été jouées, la majorité l’emporte (en cas d’égalité, c’est la dernière carte posée qui prime). On placera alors la statuette sur le temple correspondant.

Attention, si l’une des colonnes indices est vide, on place l’idole sur l’autel (emplacement au centre du plateau).

Les joueurs avertis auront commencé à se diriger vers les temples qui ont le plus de chance de tomber afin d’être le premiers sur les lieux !

SOL-jeu-de-societe-11

Comment gagner ?

Tout simplement, en réussissant à quitter l’île via un ponton avec l’idole du Dieu Soleil. Pour cela, il faut commencer son tour de jeu avec l’idôle, cela veut dire que l’équipe adverse a tout un tour pour s’en emparer. Baston ? vous avez dit Baston ? 

SOL-jeu-de-societe-10

Notre avis

SOL est un jeu complet, un peu de fouille, un peu de baston, un peu d’anticipation, un peu de stratégie, mais sans compliquer les choses. Du coup, cela en fait un jeu accessible au plus grand nombre. Les joueurs experts peuvent jouer avec des débutants, ces derniers ne se sentiront pas perdus dès le départ. Les dés laissant une part de hasard et de chance de gagner à tout le monde.
De plus, ce type de jeu où on peut jouer jusqu’à 8 personnes n’est pas courant, de même que le semi-coopératif via 2 équipes.

On adore

  • les graphismes (et oui, Naïade a encore frappé, il est de partout ;))
  • la dimension 3D qui est bien superbement représentée
  • le matériel qui est de très bonne qualité
  • la mécanique du jeu accessible mais pas facile pour autant
  • la petite extension « spéciale Cannes » qui rajoute un peu de piquant aux recherches
  • le fait qu’on puisse jouer à 2 et que le jeu soit toujours intéressant (d’ailleurs, on a préféré joué à 2 joueurs plutôt qu’à 8)
  • pour les nostalgiques, les noms des personnages devraient vous rappeler un certain dessin animé 😉
  • un jeu à 66 % lyonnais (l’auteur et l’éditeur !), eh ouais, on est de chauvins dragons 🙂

On déplore

  • pourquoi donc l’amulette du Dieu Soleil est aussi grosse par rapport à la statuette qui est toute petite ?
  • la difficulté de mettre des stratégies en place en équipe, sans se révéler à l’autre équipe (ainsi, pour nous, SOL est une vraie réussite comme jeu à 2, mais bien plus anarchique à plus de 2)

L'avis de la rédac'

Sandrine

Sandrine

Sol est un jeu coopératif mais en équipe. Personnellement, je le préfère à 2 plutôt qu’en équipe car je le trouve un long à plus de 4 joueurs. Par contre, c’est un jeu que j’ai plaisir à sortir à 2 sans problème, surtout qu’il est facilement jouable avec tout le monde.