The Game

  • 1 à 5 joueurs
  • 8 ans et +
  • 20 min
  • 12 €
  • Auteur(s) : Steffen Benndorf
  • Illustrateur(s) : Oliver Freudenreich et Sandra Freudenreich
  • Éditeur : Oya
  • Année de sortie : 2015

Il y a des jeux, comme ça, qui passent inaperçus jusqu’à se prendre un gros coup de projecteur, et quand ça arrive, on comprend pourquoi. Complètement inconnu avant de se faire nommer pour le Spiel des Jahres 2015, c’est une vraie bonne surprise. Il fait partie de ces jeux qui font rire, réagir, bref, qui créent de l’émotion. On vous en parle 🙂

Du suspense du début à la fin

The Game est un jeu coopératif, les joueurs sont donc unis ensemble contre le jeu. Le mécanisme est très simple : au centre de la table, 4 lignes d’une seule carte, 2 avec un « 1 », et 2 avec un « 100 » dessus. Chaque joueur a 6 cartes en main, avec des chiffres allant de 2 à 99.

À droite des « 1 », il faudra faire des piles ascendantes, c’est-à-dire allant de 1 à 100.

À droite des « 100 », il faudra faire des piles descendantes, c’est-à-dire allant de 100 à 1.

the-game-jeu-2

À son tour, chaque joueur doit poser au minimum de 2 cartes sur une ou plusieurs lignes. Il pourra se défausser d’autant de cartes qu’il le souhaite (mais il faudra piocher pour compléter sa main à la fin de son tour).

Le but est donc très simple : arriver le plus lentement possible à 100 dans un cas, à 1 dans l’autre… mais ce n’est pas si simple ! Ça ne dépend que des cartes en main de chaque joueur, et la frustration de voir son co-équipier vous boucher une ligne est priceless !

Un point de règle à surtout ne pas négliger, et qui est très malin : le seul moyen de remonter dans les chiffres est de poser une cartes strictement inférieure à 10 à la dernière carte dans les piles ascendantes, et strictement supérieure dans les piles descendantes. Ça permet de gagner du temps et de précieuses cartes !

the-game-jeu-8

Petit mais malin

Les règles sont simples, mais le jeu n’en est pas moins intéressant : on est souvent face à des dilemmes et des choix cornéliens, obligeant les joueurs à compter les uns sur les autres pour essayer d’atteindre le but ultime : pouvoir poser toutes les cartes du jeu !

The Game a la particularité d’être un jeu coopératif qui évite un des écueils de ce type de jeu : il ne peut pas y avoir de leader, étant donné que personne ne connaît les cartes des autres et que même si on peut communiquer, il n’est pas autorisé de donner la valeur exacte de ses cartes.

the-game-jeu-9

L’habit ne fait pas le moine

Sous ses airs gothiques voire carrément démoniaques, The Game est un jeu plutôt fun et 100 % coopératif. Je dois vous avouer que de notre côté, n’étant pas vraiment attirées par les jeux sombres, il a presque fallu qu’on nous le mette dans les mains pour que l’on se motive à y jouer. Et on a bien fait ! Comme quoi… l’habit ne fait pas le moine, même dans les jeux de société 😉 D’ailleurs, contrairement à ce que laisse penser son graphisme, The Game est jouable à partir de 8 ans.

the-game-jeu-3

Notre avis

On adore

  • Les émotions créées pendant la partie (du rire à la frustration, du merci enthousiaste au grognement hargneux…)
  • Les parties ne se ressemblent jamais
  • La (courte) durée des parties qui en fait un bon jeu « d’attente » 🙂

On déplore

  • Son graphisme trop gamer-centric, qui donne une image au jeu qui ne lui sied absolument pas