Time Bomb

  • 4 à 8 joueurs
  • Âge : à partir de 8 ans
  • Durée de la partie : 15 minutes
  • Auteur(s) : Yusuke Sato
  • Illustrateur(s) : Biboun
  • Année de sortie : 2016
  • Prix : 13 €
  • Éditeur : Iello
  • Site officiel

Time Bomb est un jeu coopératif par équipe. C’est un jeu très manichéen, il y a d’un côté, les gentils (équipe de Sherlock) qui veulent empêcher un attentat et de l’autre, les méchants (équipe de Moriarty) qui veulent faire exploser Big Ben, car oui, l’action se passe à Londres !

Où sont mes co-équipiers ?

Dans Time Bomb vous ne savez pas avec qui vous êtes jusqu’à la fin de la partie… enfin, des fois vous vous en doutez… mais des fois, vous vous trompez…

Au début de la partie, chaque joueur reçoit une carte identité. Par rapport à d’autres jeux, c’est simple : ou vous êtes bleu (gentil), ou vous êtes rouge (méchant). Bien sur, les autres joueurs ne doivent pas connaitre votre identité.

Puis on va distribuer 5 cartes à tous les joueurs, il y en a de 3 types :

  • les fils neutres (sans couleur)
  • les fils à désarmorcer (avec des couleurs)
  • et Big Ben qui explose (Boum !)

Après en avoir pris connaissance, les joueurs les mélangent et les mettent face cachée devant eux, ils savent donc ce qu’ils ont mais pas où exactement.

Le but du jeu pour l’équipe bleu est de trouver les fils de couleur, celui de l’équipe rouge est de trouver Big Ben qui explose ou de faire perdre du temps à l’équipe bleu en trouvant des fils neutres.

Oui, mais voilà, il faut faire tout ça, sans se faire repérer… « Oh non, c’est raté, un fil neutre…. « (gniark, gniark, cool !)

Vous allez me dire, c’est basique comme jeu, et vous avez raison, en général, la première partie, on cherche un peu l’intérêt du jeu… et petit à petit, on commence à percevoir la complexité psychologique qu’il entraîne… parce que ce n’est pas si simple !

Attention, essayez de suivre…

Si vous êtes bleu : vous avez des fils de couleurs, vous allez dire : « oui, j’ai X fils de couleurs, venez couper chez moi », mais si vous êtes bleu et que vous avez des fils de couleurs MAIS aussi Big Ben, et bien, non, vous allez dire que vous n’avez rien, parce qu’autrement, on risque de faire exploser Big Ben au lieu de découvrir des fils de couleurs…

Si vous êtes rouge : vous avez des fils de couleurs, vous allez dire que vous n’en avez pas… forcément, ce n’est pas dans votre intérêt que les bleus trouvent les fils de couleurs… oui, mais non, parce qu’en fait vous pouvez faire croire aux bleus que vous êtes gentil en faisant trouver des fils de couleurs et à la dernière minute, avoir la pince pour couper là, où vous êtes sur d’avoir Big Ben ! Gniark Gniark… je vous ai bien eu ^^


De même, vous avez aussi tout intérêt à faire croire que vous avez des fils de couleurs alors que cela n’est pas le cas ! Comme ça, en cherchant les fils de couleurs, les bleus perdent du temps… d’autant plus, si vous avez Big Ben et que vous voulez qu’on coupe chez vous !

Du coup, selon les configurations, les parties ne se ressemblent pas !

On prend tout et on mélange

Il y a autant de fils de couleur que de joueurs. Quand on a retourné le même nombre de cartes que de joueurs, on récupère toutes les cartes non retournées, on les mélange et on les redistribue !

Et oui, vous avez compris, vous avez de nouveau devant vous des jolies cartes toutes fraîches.

Alors, combien de fils de couleurs vous avez cette fois ?

A noter que seul le joueur qui vient d’avoir un fil coupé peut à son tour coupé un fil. C’est pour cela qu’il est important d’embobiner les autres joueurs pour pouvoir récupérer la pince et pouvoir éventuellement couper chez ceux qui pourraient avoir Big Ben.

Notre avis

Time Bomb est un bon petit jeu de fin de soirée. Simple au niveau des règles, il se joue facilement avec un grand nombre de personnes. Les bluffeurs vont adorer essayer d’embrouiller les autres. Son format permet de l’emmener partout assez facilement et il n’y a pas beaucoup de jeux qui se jouent à 8 dans ce format.

On adore

  • ses graphismes : Biboun nous a fait des personnages au poil
  • sa taille : qu’on peut emmener partout
  • son prix : faire jouer 8 personnes à ce prix là, il ne faut pas s’en priver
  • ses règles : simples qui permettent de jouer avec un grand nombre de personne
  • sa mécanique de jeu qui peut devenir complexe avec du bluff et de la psychologie
  • ses durées de parties qui permet de les enchaîner facilement

On déplore

  • la mode de mettre des « accessoires » inutiles dans la boite qui, certes, sont « jolis » mais ne servent pas vraiment, typiquement, la pince qui ne tient pas bien et encombre plus qu’autre chose.

L'avis de la rédac'