Connaissez-vous la box ludique du Coffre À Jouer ? Non ? C’est une offre de box mensuelle, comme il y en a déjà beaucoup dans plein de domaines (beauté, vins, cuisine…) mais là, il s’agit de la première concernant le jeu de société ! Elle est accompagnée de produits du Terroir, sélectionnés avec soin, à découvrir et savourer pendant (ou non) une partie d’une nouveauté ludique. Vous pouvez choisir la fréquence de votre abonnement (de 1 mois pour tester jusqu’à 1 an) et entre 4 catégories d’âge pour que ce soit adapté à votre profil : 4 ans, 8 ans, 10 ans et Adultes.

Box mensuelle Le Coffre à Jouer d'Avril 2016, catégorie Adultes, 8 et 10 ans.

Box mensuelle Le Coffre à Jouer d’Avril 2016, catégorie Adultes, 8 et 10 ans.

Il y a aussi la possibilité de gagner par tirage au sort chaque mois le Coffre aux Trésors (le fameux !!!) à la place de sa box contenant un jeu grand format et des contenus ludiques avec les gourmandises du moment. Autant dire que cela vaut le coup pour avoir eu la chance de le gagner le mois dernier.

Aujourd’hui, j’ai la chance de pouvoir en savoir plus sur la box, ses créateurs mais aussi tous les projets du Coffre à jouer.

Bonjour Hugo, bonjour Antoine, est-ce que vous pouvez vous présenter ? Nous dire d’où vous venez, ce que vous faisiez avant l’aventure du Coffre ?

Hugo : Bonjour, et bien avec grand plaisir : j’ai 22 ans et je suis originaire de la Haute Marne.

Antoine : Bonjour. Et moi, j’ai 25 ans et suis originaire de l’Eure et Loir. Nous nous sommes rencontrés durant nos études à Chalons en Champagne. Avant l’aventure du Coffre À Jouer, nous étions entre deux situations : à la fois étudiants en formation professionnelle et tous les deux salariés dans des associations, Hugo en tant qu’assistant de gestion d’un centre culturel et moi en tant que directeur de centre de vacances.

Comment vous est venue l’idée de créer le Coffre à jouer ?

Hugo : Nous sommes tous les deux de grands joueurs, nos ludothèques personnelles sont les meubles les plus remplis de nos maisons respectives. Nous nous retrouvions souvent autour d’un jeu de société pour partager une partie. Nous étions aussi friands du concept des box surprises, tous les deux abonnés à différentes d’entre elles. Nous avons alors pensé lier ces deux intérêts communs en nous abonnant à une box de jeux. Mais… Cela n’existait pas encore pour notre plus grand malheur. Et d’une boutade lancée entre nous autour d’un café de la cafétéria de la fac : « Et si on la créait ? », on a fini par quitter nos emplois respectifs pour se lancer dans l’aventure.

Antoine : La grosse difficulté de notre lancement a été notre immatriculation. Tous les deux issus de la culture économie sociale, et formés dans ce milieu, nous avons décidé de créer une coopérative. Les administrations ne sont malheureusement pas encore tout à fait prêtes pour ce genre de projet et nous avons eu du mal à leur faire entendre raison. Nous avons en effet fait notre premier mois sur la plateforme de financement Mymajorcompany. Il s’agissait d’une plateforme française et nous avions un partenariat avec la « Boutique de Gestion », organisme d’accompagnement à la création d’entreprise. Cette campagne a eu lieu pour deux raisons, tout d’abord pour nous faire connaitre via un réseau important, et car nous étions prêts à démarrer, mais notre site internet nécessitait encore 1 mois et demi de développement. Il aurait été bête de devoir attendre. Cette campagne a été un franc succès, en quelques jours à peine, nous avions rempli notre objectif.

Box mensuelle Le Coffre à Jouer d'Avril 2016, catégorie 4 ans.

Box mensuelle Le Coffre à Jouer d’Avril 2016, catégorie 4 ans.

Comment se passe la préparation des futures boxs ?

Hugo : La préparation des box se passe bien. Nous avons déjà une vision sur plusieurs mois. Pour ce qui est des sélections, Antoine s’occupe des jeux et moi, des produits de consommation.

Antoine : Et il fait là un travail très compliqué de contact de producteurs qui ne répondent que rarement. Pour ce qui est des jeux, nous nous tenons informés directement via les éditeurs, les distributeurs, les festivals, les blogs, les financements participatifs, les auteurs, … Bref, on fait une grosse veille de collecte d’informations et on teste dès que possible tous les prochains jeux. Pour ce qui est de notre approche avec les éditeurs et les distributeurs, on se tient, eux et nous, régulièrement au courant, nous de ce qu’on a repéré, et eux de leurs futurs jeux.

Parlez-nous de la spécificité de votre structure. Pourquoi ce choix ?

Hugo : Nous avons créé une coopérative loi 47, c’est une structure de l’économie sociale. Le principe est simple, nous avons créé une activité économique qui n’est pas à but lucratif et dont la gouvernance est démocratique. Chaque personne qui rejoindra l’aventure aura le même poids que nous dans la prise de décision.

Pour le moment, vous faites tout à deux. Si tout se passe bien, avez-vous prévu de vous agrandir ?

Hugo : C’est là le principe d’une coopérative : avoir un projet collectif. Nous espérons pouvoir partager ce projet au plus vite avec d’autres personnes !

La cinquième box va bientôt sortir, la boutique s’étoffe ? Quels sont les prochains projets pour le Coffre ? Comment faites-vous pour décider de concert à deux ?

Antoine : A l’heure où nous nous parlons, la cinquième box est même déjà partie ! Pour ce qui est de la boutique, nous atteignons bientôt, les 200 références différentes, nous sommes très contents de cette activité supplémentaire que nous n’avions pas prévu au départ. Nous développons aussi de plus en plus l’animation autour du jeu de société auprès de différents publics (enfants, personnes âgées, adultes, famille, etc) étant tous les deux diplômés en tant qu’animateurs professionnels, cette activité est apparue naturellement dans notre développement.

Comment faites-vous pour décider de concert à deux ?

Hugo : A deux, ce n’est pas compliqué de tomber d’accord sur les orientations à prendre. Parfois, quelques argumentations sont de rigueur, mais dans l’ensemble, on tombe d’accord sur beaucoup de choses.

Comment faites-vous pour fidéliser les amateurs sans les frustrer ?

Antoine : Nous avons beaucoup réfléchi à cette question durant le montage de notre projet, et nous envoyons donc uniquement des jeux venant de sortir des maisons d’édition, pour que les amateurs n’aient pas trop longtemps à attendre pour acheter un jeu, ou ne soit pas frustrés en recevant un jeu qu’ils ont déjà.

Comment trouver sa place dans une offre toujours plus étoffée : les boutiques spécialisées, les grandes enseignes qui essaient de rentrer sur ce marché, les boutiques sur Internet, les ludothèques physiques ou aussi sur Internet ?

Hugo : c’est vrai que le marché du jeu est très étoffé aujourd’hui. Mais nous essayons de nous faire notre place grâce à cette offre que nous sommes les seuls à faire. Notre boutique en ligne est plus timide, mais c’est aussi le temps de nous faire connaitre, car nous sommes persuadés qu’il y a encore de la place pour des enseignes comme la nôtre sur le marché du jeu.

Je suppose que c’est le lancement donc difficile d’en vivre pour le moment, non ? Est-ce que c’est envisageable bientôt avec le développement de l’offre ?

Antoine : En effet, pour l’instant, ni l’un ni l’autre ne sommes payés. Mais nous sommes contents du développement actuel, et espérons qu’il s’intensifiera pour que nous puissions nous dégager des salaires dans les mois à venir. Dire que c’est bientôt envisageable serait peut-être un petit peu prématuré par contre.

Quels conseils auriez-vous à donner à des personnes qui souhaitent sauter le pas de l’entrepreneuriat dans le monde ludique ?

Hugo : De bien se renseigner auprès des différents acteurs avant de se lancer, et d’aller les rencontrer sur les festivals.

Un petit scoop à nous donner pour les prochaines boxs et faire envie ?

Antoine : Il se pourrait, qu’une deuxième offre de box soit en réflexion pour la fin de l’été. Vous pourrez suivre ce développement sur notre page facebook et notre site internet : http://lecoffreajouer.fr .

Merci beaucoup pour vos réponses 🙂

Merci à toi et au blog des Dragons Nains pour cette interview !

Bonne continuation à vous, je vous souhaite le meilleur à vous et au Coffre à Jouer !

Photo_Equipe_CoffreAJouer

Photo de l’équipe du Coffre à Jouer, prise sur leur page Facebook


Warning: array_filter() expects parameter 1 to be array, boolean given in /home/thisismy/laboitedejeu/wordpress/wp-content/themes/presso/single_right_sidebar.php on line 38