Comme on vous l’a annoncé dans un précédent article, le Real Escape Game, jeu immersif japonais, est arrivé en France. Au Japon et dans les pays de l’Est, ce sont des jeux complètement dingues, très évolués, dans de grosses salles (généralement lourdes d’histoires, comme des Églises ou des stades), avec des projections sons et lumières, un scénario est mis en place et où chaque équipe doit résoudre des énigmes pour pouvoir s’échapper.
Ici en France, évidemment rien de pareil : on a moins de moyens, on est moins avancés technologiquement (oui oui, on est à la bourre, on peut le dire !) et surtout, il faut bien pouvoir tester le concept avant de savoir s’il est réellement exportable.
Hier soir, donc, nous avons eu la chance d’assister à la première lyonnaise de ce type d’événements, hébergée par le Ludopole, véritable centre névralgique du monde ludique lyonnais.

Lors de notre entrée, on a pu voir que le public était plutôt jeune et du coup, notre team de trentenaires ++ a eu une mini appréhension… rapidement évincée en voyant arriver d’autres groupes. Accueillis très gentiment par Delphine, la chef d’orchestre de Real Escape FR et par toute sa team, notre équipe était déjà formée, mais certaines personnes s’étaient inscrite seules ou à deux, devant rejoindre d’autres équipes d’inconnus. Ainsi, des badges étaient distribués pour se reconnaître.
Une fois installés à la table portant le numéro de notre équipe (team 2 en force !), on prend connaissance de ce qui nous attend : une enveloppe fermée, des papiers et crayons, et un mystérieux coffre, qui, nous ne le savions pas encore, allait nous en faire voir de toutes les couleurs.

The Real Escape Game au Ludopole

Mais au-delà de ce qui était sur notre table, ce qui nous intriguait vraiment était ce qui était dispersé dans la salle : de mystérieux chiffres, des lettres, des symboles. Mais que faut-il faire de tout ça ?

Toutes les équipes en place, le jeu peut enfin commencer. Une vidéo nous explique le scénario : Terreur sur le village, des villageois se transforment en loups-garous et dévorent les autres citoyens pendant la nuit. Ça ne vous rappelle rien ? 😉

real-escape-game-ludopole-6

Je ne vais pas spoiler le scénario, ni les énigmes, ça n’aurait que peu d’intérêt pour ceux qui souhaiteraient s’y atteler. Mais on a vraiment été pris au jeu, se répartissant les casse-têtes par affinités (l’un d’entre nous est plus à l’aise avec les chiffres, un autre avec les lettres, et moi c’est plus les formes ou les couleurs ^^), ce qui en fait un vrai jeu d’équipe, si tant est que chacun puisse y trouver sa place.

real-escape-game-ludopole-3

Bref, ça fait du bien parfois, de retrouver des papiers, du crayons et son cerveau, le tout avec une bonne émulsion sous la pression du timing, loin des smartphones, d’un ordinateur et du monde réel (dit-elle en tapant sur son clavier et en uploadant les photos prises avec son téléphone… :p)

Quelques petites photos